logo-F3E-bandeau-site                                                      logo-nos-sujets-V2




Evaluer - Nos membres témoignent

Jean François Mangelaire, Directeur de la coopération décentralisée de la Communauté d’Agglomération Évry Centre Essone nous parle de l’appui à la planification stratégique.

THÈME DE L’ENTRETIEN :

L’Appui à la planification stratégique.


Pourquoi avez-vous eu recours à l’appui à la planification stratégique ?

Depuis quelques années, notre coopération décentralisée a connu d’importantes évolutions : élargissement des partenariats, changement de nos méthodes d’intervention… Cela a entraîné une perte en lisibilité voire une incompréhension de notre action au sein même de la collectivité et au niveau des populations. Un temps de réflexion concertée sur le sens de notre action à l’internationale s’est donc imposé avec pour finalité l’adoption d’orientations stratégiques. Il s’agissait de continuer à innover tout en positionnant l’action internationale de l’agglomération, non pas comme une seule action de solidarité nord/sud, mais comme une véritable politique publique communautaire ayant un impact fort sur notre territoire. L’appui à la planification stratégique nous est apparue comme la démarche adéquate et a contribué à la formalisation d’objectifs précis.

Quelles perspectives envisagez - vous ?

Un travail de déclinaison de cette réflexion stratégique en une démarche plus opérationnelle est actuellement en cours. Le projet de notre direction sera ensuite réalisé et mis en lien avec un dispositif de suivi. Par ailleurs, l’accompagnement au changement lié à la nouvelle stratégie est primordial, tant au niveau de nos élus que de nos partenaires nord et sud. Dans cette optique, nous envisageons de déployer des actions de communication, de sensibilisation et de proposer des formations.

Que vous a apporté l’appui du F3E ?

Notre échange avec le F3E a participé à soulever l’intérêt d’une démarche de réflexion stratégique de notre action à l’international. Nous avons aussi été conforté dans cette initiative à travers notre participation aux divers groupes de travail du réseau F3E et par les échanges avec d’autres membres. En plus de l’appui financier, non négligeable, cet accompagnement a avant tout été l’occasion pour nous de « lever le nez du guidon », de prendre de la hauteur par rapport à notre action et d’enrichir notre réflexion grâce à l’apport d’un regard extérieur pertinent.