logo-F3E-bandeau-site                                                      logo-nos-sujets-V2




échanger

Le cadre logique, qu’y a-t-il derrière l’apparente « neutralité » d’un outil à succès ?

atelier-recherche-cadre-logique-f3e


Membres du F3E,
participez à l’atelier-recherche du F3E sur le cadre logique !

Mardi 15 novembre 2016 - 17h30 à 18h30
Au F3E – 32, rue Le Peletier, 75009 Paris
Métro : Le Peletier (ligne 7)

Cet atelier-recherche est le premier d’une série d’ateliers vous invitant à vous associer aux recherches menées au sein du F3E. Venez débattre, enrichir, illustrer ou déconstruire les hypothèses élaborées par une recherche en cours. La première séance a pour thème :

« Le cadre logique, qu’y a-t-il derrière l’apparente « neutralité » d’un outil à succès ? »



Le cadre logique est un outil incontournable pour planifier son projet, le faire financer et le piloter. Depuis la parution, en 1993, du Manuel de Gestion du cycle de projet de la Commission Européenne, le cadre logique est devenu un allant de soi, tant son utilisation s’est généralisée à l’ensemble du secteur.

Cet outil, dit de gestion, est associé à une façon rationnelle de mener une tâche. Il passe ainsi pour un standard neutre décrivant simplement le processus le plus efficace. Il devient une vérité qui n'est plus questionnée, dissociée du contexte de sa création et de sa diffusion. Pourtant, à travers l'utilisation de ces outils, les pratiques des acteurs et actrices deviennent porteuses de courants de pensée qui traversent à la fois les organisations et la société.

Chaque acteur ou actrice utilise ces outils en leur attribuant un sens et des fonctions spécifiques, les adaptant à sa logique personnelle ou organisationnelle. Acteurs et actrices investissent l'outil chacun à leur manière.

L’utilisation du cadre logique est une condition d’accès aux financements publics. Ceci explique en partie la généralisation de cet outil. Néanmoins, cet usage généralisé peut aussi se comprendre en considérant le cadre logique comme outil de liaison, pour chaque professionnel-le, entre le réel et le sens qu'il ou elle lui donne.

L’échange se structurera à partir d’apports de Delphine Vincenot, doctorante en psychosociologie clinique. Elle proposera ses hypothèses quant à la généralisation du déploiement de l’outil et à sa contribution dans l’évolution du secteur de la solidarité internationale, hypothèses à débattre, illustrer, déconstruire…

inscription-en-ligne-rose-f3e

  • Date de publication : 2016
  • Catégorie : échanger