logo-F3E-bandeau-site                                                      logo-nos-sujets-V2




découvrir le f3e

Le comité d'examen - CE et l'équipe du F3E formés sur les études et le Genre !

conseil administration f3e

Le comité d'examen - CE et l'équipe du F3E formés sur les études et le Genre !


Afin d'accomplir au mieux leurs missions respectives, le CE et l'équipe du F3E se sont formés sur les études et le Genre ! Retours sur ces deux formations.

 

La formation sur l’accompagnement d’études : Le dispositif d’accompagnement d’études du F3E a récemment été revisité. Le fonctionnement du comité d’examen, instance en charge d’instruire les termes de référence des études accompagnées, a également évolué. Pour être en phase avec ces évolutions et pour accomplir au mieux leurs missions respectives, le comité d’examen et l’équipe technique du F3E, se sont formés, le 3 février dernier. En savoir plus 

 

La formation sur l’approche Genre : Accompagner les structures de solidarité internationale dans l’intégration du genre, dans leur organisation et dans les actions qu’elles portent : telle est la mission que Coordination Sud et le F3E se donnent depuis 2016. Dans ce cadre, le comité d’examen et l’équipe du F3E se sont formés au Genre. L’enjeu est de mieux accompagner les membres du F3E dans l’intégration de cette approche. En savoir plus 

 


 


La formation sur l’accompagnement d’études

illustration-formation-etudesLe dispositif d’accompagnement d’études du F3E a récemment été revisité. Le fonctionnement du comité d’examen, instance en charge d’instruire les termes de référence des études accompagnées, a également évolué. Pour être en phase avec ces évolutions et pour accomplir au mieux leurs missions respectives, le comité d’examen et l’équipe technique du F3E, se sont formés, le 3 février dernier.

La formation a été animée par Lilian Pioch et Perrine Duroyaume de l’équipe technique du F3E.


> Les objectifs de la formation étaient de
:

- Informer et outiller sur l’accompagnement d’études

- Partager les déterminants de la qualité d’une étude

- Favoriser l’appropriation par les membres du comité d’examen de leur rôle

- Approfondir la réflexion sur le fonctionnement du comité d’examen.




> Un focus sur l’évaluation

La formation s’est notamment centrée sur l’évaluation, type d’étude le plus sollicité en 2017. L’occasion de partager quelques idées clefs issues notamment de l’étude transversale « Evaluer les évaluations » menée par le F3E, récemment finalisée. 

A travers un photolangage, les participant-e-s ont pu partager leurs perceptions et pratiques de l’évaluation. Ils et elles se sont aussi prêté-e-s à l’exercice « Comment rater son évaluation ? ». Largement apprécié, celui-ci a permis d’identifier les écueils à éviter pour réussir une démarche d’évaluation.

Les participant-e-s se sont ensuite penché-e-s sur l’élaboration des termes de référence d’une évaluation, étape clef pour une démarche bien menée, et les critères de qualité d’un tel document.


> Le rôle des membres du comité d’examen et son fonctionnement

L’après-midi, les membres du comité d’examen ont poursuivi les réflexions autour de leur rôle dans l’instruction des études, avec notamment la présentation des termes de référence par les membres du F3E porteurs d’études au Comité d’Examen depuis début 2017.

Ils ont également eu un premier échange sur les pistes d’évolutions de l’accompagnement d’études pour en renforcer l’utilité et l’efficience à l’avenir, et sur les sujets méthodologiques qui seraient à aborder par le Comité d’Examen en 2017 au-delà de l’instruction des études.


 

La formation sur l'approche "Genre"
illustration-formation-genre


Accompagner les organisations de solidarité internationale dans l’intégration du genre, dans leur organisation et dans les actions qu’elles portent : telle est l’objectif d’un programme porté par Coordination Sud et le F3E depuis 2016. Dans ce cadre, le comité d’examen et l’équipe technique du F3E ont été formés au genre. L’enjeu est de mieux accompagner les membres du F3E dans l’intégration de cette approche dans leurs études.

Formation animée par : Pauline Chabbert – Groupe Egae

 

> Le genre est omniprésent !

Réfléchir autour de faits d’actualité qui font écho au genre, telle a été l’entrée en matière de la formation. Le tour de table a révélé que l’actualité regorge de multiples exemples d’inégalités entre les femmes et les hommes, dans la sphère politique, le monde du travail ou l’école, et ce dans tous les pays du monde.

 

> L’illusion de l’égalité femmes-hommes

Si les avancées en matière de droits des femmes ont été importantes au cours du 20ème siècle, les pratiques n’ont pas complètement suivi. L’intégration de l’approche genre nécessite en effet de faire évoluer les comportements et mentalités ancrées dans nos sociétés depuis plusieurs siècles. Comme l’affirme la formatrice : « nous vivons dans des sociétés qui donnent l’illusion de l’égalité femmes-hommes ».


> Comment tendre vers plus d’égalité femmes-hommes ?

Au quotidien :

Il est important de prendre conscience de certains de nos propres comportements qui vont à l’encontre de l’égalité entre les femmes et les hommes. Pour rendre visibles ces comportements, inconscients la plupart du temps, on peut décider de les noter, à chaque fois qu’ils ont lieu, puis d’en discuter collectivement.

Au sein des projets :

Il est nécessaire de distinguer les projets intégrant une approche « femmes et développement » de ceux intégrant une approche « genre et développement ». Les seconds travaillent sur les rapports femmes-hommes dans les sociétés, et n’impliquent pas seulement les femmes considérées comme un groupe social à part.

La prise en considération des données sexo-spécifiques d’un projet est tout aussi essentielle. Elle favorise l’identification de l’impact du projet à la fois sur les hommes et sur les femmes.

Au sein des études accompagnées par le F3E : 

Au cours de la formation, les participant-e-s ont revisité la trame des termes de références d’une évaluation en y incluant la composante genre. L’idée est d’étendre progressivement à l’ensemble des études accompagnées par le F3E une réflexion portant sur la dimension « genre ».

En résumé, cette formation a permis aux participant-e-s de mieux comprendre les façons d’inclure le genre dans leurs propres actions et dans les études accompagnées par le F3E. Elle leur a fait prendre conscience de leurs propres comportements « anti-genre », et leur a fourni des clefs pour mieux intégrer cette approche au quotidien !