logo-F3E-bandeau-site                                                      logo-nos-sujets-V2




échanger

Do No Harm : retour sur la restitution d’étude

handicap international

 

Réduire les potentiels effets négatifs des actions de solidarité internationale et humanitaires, tel est l’enjeu du Do No Harm. Le 7 mars dernier, une quarantaine de personnes invitées par le F3E et Humanité et Inclusion (HI) se sont questionnées sur l’intégration de ce concept dans leurs actions. 

Une diversité de participant-e-s…

Le Do No Harm (DNH) vise la réduction des potentiels effets négatifs des actions de solidarité internationale et humanitaires, qui ne sont pas neutres. Le DNH devrait ainsi concerner tout le monde, partout, tout le temps. Mais comment l’appréhender ? Comment l’opérationnaliser ? 

Pour y répondre, le F3E et HI ont organisé le 7 mars 2018 à l’AFD la restitution « Le DNH ou comment réduire les effets négatifs que les actions de solidarité internationale et humanitaires peuvent produire ». Elle a réuni près de 40 personnes issues de membres du F3E (AFDI, la Chaîne de l’espoir, ACF, France Volontaires, Plan, Secours catholique, Secours populaire) mais aussi de Coordination Sud, de l’AFD et d’autres ONG ou fondations. L’objectif était de réfléchir aux enjeux de l’intégration du DNH aux actions de solidarité et de coopération internationales, que ce soit dans le cadre humanitaire ou de développement.

Cette réflexion a pris appui sur les résultats d’une revue des pratiques menée pour HI. Depuis plusieurs années, l’ONG incorpore ce concept à son cadre institutionnel et à ses outils organisationnels.

Cette restitution avait notamment pour objectif de revenir sur le cadre de la revue des pratiques, qui fait partie d’une démarche d’apprentissage globale au sein de HI visant à intégrer de manière plus systématique le Do No Harm à ses actions.

… pour des débats riches

Le consultant en charge de la revue des pratiques a présenté les principaux résultats de son travail. Historique et définitions du DNH, périmètre du concept, intégration institutionnelle et enjeux méthodologiques : tels étaient les 4 axes de la réflexion.

Des points de débat ont été soulevés sur chacun de ces aspects, ce qui a donné lieu à de riches échanges, notamment :

  • Comment statuer lorsqu’il y a une tension entre effets négatifs potentiels d’une part et volonté de transformation sociale d’autre part?
  • Quels pré-requis sont nécessaires pour limiter les effets négatifs potentiels (en termes de participation des bénéficiaires ou de démarche partenariale ?)
  • Comment articuler le DNH avec d’autres approches (approches orientées changement, approche par les droits, principes de précaution, empowerment) ?
  • Comment ce concept questionne-t-il les responsabilités et les identités des organisations du secteur?

Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger ci-dessous les présentations utilisées lors de la restitution. Par ailleurs, une synthèse de la revue des pratiques devrait suivre prochainement…

Présentation 1
Présentation 2

  • Date de publication : 2018
  • Catégorie : échanger