Parce que le F3E est le réseau de l’amélioration des actions de solidarité internationale, il propose et actualise différentes démarches pour analyser l’action et l’améliorer, dont l’approche genre.

Qu’est-ce que le genre ?

Le genre est un concept sociologique. Il renvoie à la construction sociale définissant la notion d’homme et de femme, de garçon et de fille, le féminin, le masculin, dans une société déterminée, attribuant à chacun et chacune des rôles, statuts et attentes spécifiques, au sein de la famille, de la communauté, de la société.

En découle l’ « approche genre » qui recouvre différentes méthodes. Cette méthodologie intègre a minima une sensibilité au genre et peut aller jusqu’à accompagner et favoriser de façon plus volontaire, dans l’objectif d’établir une société plus juste, une transformation des rapports sociaux de genre. Ceux-ci se caractérisent par des rapports de pouvoir et de domination – des hommes sur les femmes, mais aussi au sein de groupe hommes et au sein du groupe femmes.

Femme noire montrant ses muscles2019 : lancement d’un appui pour le F3E !

L’année 2019 est celle du lancement d’un appui externe dont l’objectif est de renforcer la capacité méthodologique du F3E à accompagner les OSC dans l’adoption de l’approche genre.

En tant qu’opérateur de renforcement méthodologique des OSC et en tant que « réseau apprenant », le F3E doit :

  • adopter de façon systématique des pratiques sensibles au genre (pratiques organisationnelles et pratiques de renforcement méthodologique, en interne, enjeu d’exemplarité) ;
  • intégrer le genre de manière transversale dans les actions qu’il propose à ses membres et usager-e-s, et les aider à intégrer l’approche genre dans leurs propres actions ;
  • mieux diffuser l’approche genre à l’ensemble des acteurs et actrices de la solidarité internationale et de la coopération décentralisée, grâce à sa dimension de réseau et son positionnement sur l’apprentissage entre pairs.

Intégration du genre dans les activités du F3E

Depuis plusieurs années, l’équipe technique du F3E transversalise le genre dans ses activités.

Deux ateliers collectifs de réflexion ont été organisés avec l’équipe technique du F3E autour du genre. Une première formation-sensibilisation a été proposée en février 2017 et un atelier de « perception collective » fin 2018. Tandis que le premier atelier s’est concentré sur une sensibilisation et sur l’intégration du genre dans les études (activités historique du F3E), le dernier atelier a permis de prendre conscience collectivement du chemin parcouru au cours des deux années écoulées.

Depuis plusieurs années, le F3E utilise systématiquement le langage inclusif, dans les publications, dans les textes publiés sur le site Internet, dans les communications écrites (mails, etc.) ou orales des membres de l’équipe, dans les documents de travail du F3E, etc. De même, une attention plus grande est portée aux stéréotypes de genre qui peuvent être véhiculés par les images et de façon générale dans la communication.

En 2018, les trames des termes de références des études accompagnées par le F3E ont été revues avec un regard genre (intégration de l’écriture inclusive et questions sur l’intégration du genre dans les organisations et actions concernées), un mémo pour l’intégration du genre dans les études F3E a été rédigé et diffusé auprès des chargé-e-s d’études, qui les incite à engager un dialogue proactif avec les organisations commanditaires d’études sur la question du genre. Ce mémo invite à rappeler pourquoi le F3E met un coup de projecteur sur le genre, dans toutes les études qu’il accompagne et détaille les questions à se poser sur le sujet. Enfin, il rappelle que la perspective de genre doit être prise en compte dans la rédaction et l’analyse des réponses aux appels d’offres (valoriser les compétences en genre, analyse des méthodes proposées : sont-elles participatives et inclusives en termes de genre pour l’ensemble des parties-prenantes, etc.). Depuis fin 2018, les termes de référence des études accompagnées par le F3E sont tous relus par la référente genre, pour éviter une « évaporation du genre » entre la trame et les termes de référence rédigés. Cette relecture, suivi si possible d’une discussion de travail, vise également à former les chargé-e-s d’études afin qu’ils et elles intègrent cette dimension dès leur propre relecture. Enfin, le genre est un critère prioritaire pour la sélection des études accompagnées pour 2019.

Enfin, certaines formations ont été revues afin d’intégrer un module de sensibilisation au genre (évaluation, capitalisation, approches orientées changement).

Programme Transversalisation du genre

Le programme « Pour une transversalisation du genre dans les organisations de solidarité internationale et leurs projets » a été mené de 2016 à 2018 par Coordination Sud en partenariat avec le F3E.

Ce programme a été financé par l’Agence française de développement.

Programme Atelier du changement social

De 2019 à 2021, le F3E mène le programme l’Atelier du changement social, dont une des Initiatives est dédiée au genre.

Ce programme est financé par l’Agence française de développement.

Retrouvez nos articles sur le genre

Pourquoi la budgétisation sensible au genre est-elle importante pour l’agenda 2030 ? UN Women Training Center

Lors d’un wébinaire, Claudy Vouhé, experte en genre et développement, et Elisabeth Robert, coordinatrice des cours de budgétisation sensible au genre du centre de formation ONU femmes, présentent les enjeux de l’intégration d’une budgétisation sensible au genre au sein des politiques, programmes et projets de développement. Elles y expliquent le cadre international dans lequel se situe cette budgétisation sensible au genre, en définissent les concepts et en donnent des exemples.

Comment intégrer le genre dans les évaluations de projets ? Les orientations du Groupe de coopération pour l’évaluation

Le groupe de travail Groupe de coopération pour l’évaluation a produit un document de référence portant sur les outils et techniques pour intégrer le genre dans les évaluations standardes ainsi que des outils et méthodes plus avancées pour des évaluations intégrant spécifiquement le genre.

La perspective de genre de la FAO

Dans cet article (en anglais), la FAO (organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation), après avoir rappelé la définition du genre, revient sur le concept « genre et développement » et particulièrement sur la place du genre dans l’agriculture.

L’évaluation avec perspective de genre – BetterEvaluation

BetterEvaluation consacre un article très pertinent à l’évaluation avec perspective de genre (en anglais).

Un site du gouvernement mexicain dédié aux violences basées sur le genre

Le gouvernement mexicain a créé la CONAVIM – en français Commission nationale pour prévenir et éradiquer la violence envers les femmes. Le site (en espagnol) qui y est consacré recense des articles, nouvelles, annonces d’événements ou autres en lien avec la violence basée sur le genre.

Gender in monitoring and evaluation in rural development: a tool kit – World Bank

La Banque mondiale a élaboré un guide avec des outils pour l’intégration du genre dans le suivi et l’évaluation de projets de développement rural.

Wikimujeres

Wikimujeres est un site internet hispanophone mettant en valeur des initiatives de femmes.

Genre et territoires – L’institut de leadership Simone de Beauvoir (Mexique)

L’institut de leadership Simone de Beauvoir (ILSB) est une organisation féministe mexicaine qui, depuis 16 ans, contribue à la création d’une société démocratique et juste par le savoir, l’innovation et la formation de leaders sociaux dans une perspective de genre, de droits et d’interculturalité.

4ème séminaire latino américain sur la géographie, le genre et les sexualités

Le 4ème séminaire latino américain sur la géographie, le genre et les sexualités (IV Seminario Latinoamericano de Geografia, Género y Sexualidades) sera organisé par l’Union International de Geografos (UGI) en Argentine en novembre 2019. Retrouvez toutes les informations sur le site dédié.
Dernière modification : 27/11/2019