logo-F3E-bandeau-site                                                      logo-nos-sujets-V2




Evaluer pour agir

 « Évaluer pour Évoluer », tel était le thème du colloque au cours duquel le F3E a signé son acte de naissance en avril 1994. Un titre qui résume, presque à lui seul, la démarche du F3E sur son cœur de métier : l’évaluation et l’analyse des pratiques de solidarité internationale et de coopération décentralisée.

Depuis sa création, le F3E n’a cessé de considérer l’évaluation comme un outil au service de la qualité de l’action et de l’amélioration des pratiques des acteurs du secteur. Pour le F3E, les études ne constituent pas une fin en soi mais sont une occasion d’apprendre et de progresser, tout en tenant compte des enjeux de redevabilité.

C’est pourquoi le réseau implique ses membres dans un parcours d’apprentissage individuel et collectif. Il accompagne ses membres dans la conception, la mise en œuvre et la valorisation de leurs études afin qu’elles leur apportent un maximum d’enseignements stratégiques et opérationnels. Il les forme aux démarches d’études et aux méthodes d’analyse de leurs actions. Enfin, lorsqu’il met à disposition ou conçoit des ressources méthodologiques, il les veut résolument tournées vers l’action afin qu’elles participent activement au succès des projets de développement de ceux qui les utilisent et au renforcement de leurs capacités.

En 2016, le F3E a actualisé son approche de l’évaluation avec ses membres, à travers l’étude transversale « Evaluer les évaluations : Analyse de pratiques pour une évaluation transformative » 

Cette étude a apporté des éléments de réponse à la question « Comment renforcer les apprentissages et les changements à travers l’évaluation ? », déclinés depuis dans les accompagnements du F3E.

Parce que pour le F3E, "Évaluation" rimera toujours avec "Évolution". Et avec "Action"!

Pour plus d’informations sur ces sujets, contactez Lilian Pioch, Coordinateur des études du F3E (l.pioch@f3e.asso.fr)