Peuples autochtones, environnement et genre

Participez le jeudi 16 juin, à distance de 16h30 à 17h30, à la restitution élargie de l’évaluation de l’action de Tchendukua avec les peuples autochtones de la Sierra Nevada de Santa Marta en Colombie.

Créée en 1997, l’association Tchendukua – Ici et Ailleurs (TIA) agit avec les objectifs suivants :

  • En Colombie, accompagner les peuples autochtones de la Sierra Nevada de Santa Marta (Kogis, Wiwas, Arhuacos) dans la récupération de leurs terres ancestrales, la reconstitution de la biodiversité et transmission de leurs savoirs ancestraux aux jeunes générations. Depuis 1997, 2 386 ha de terres ancestrales ont été remis aux Kogis et aux Wiwas.
  • En Europe, ouvrir des espaces de dialogue avec les sociétés « racines », afin de remettre le vivant au cœur de nos actions.

Depuis 2012, Tchendukua bénéficie d’un soutien de l’Agence française de développement (AFD). De 2017 à 2021, TIA et son partenaire en Colombie la fundación Tchendukua – Aquí y Allá ont mis en œuvre la deuxième phase du projet « Mendihuaca 2 – Restitution de terres ancestrales, préservation de la biodiversité et dialogue Sud-Nord ». En parallèle, l’association mène depuis 2019 un projet de soutien à la pratique traditionnelle du tissage, porté par une association de femmes Arhuacas.

En 2021, les actions de Tchendukua en Colombie ont été évaluées par Eval4Change, avec un accompagnement du F3E. Les objectifs de l’évaluation étaient :

  • D’apprécier l’atteinte des objectifs et résultats des projets « Mendihuaca 2 » et « tissage »
  • D’alimenter la conception de la phase suivante du projet « Mendihuaca » (2021-2024)
  • D’enrichir la réflexion stratégique de l’association et apprécier l’adéquation entre la mission qu’elle s’est fixée, l’action menée et le contexte

La restitution de cette évaluation vous permettra :

  • De mieux connaitre les actions de Tchendukua
  • De découvrir les résultats de l’évaluation, et la manière dont les recommandations ont été prises en compte pour les actions futures
  • D’échanger sur la mise en œuvre de projets de protection de l’environnement en partenariat avec des communautés autochtones, et sur l’intégration du genre dans ces projets

Le résumé et le rapport de l’évaluation seront communiqués aux personnes inscrites.

Date limite d’inscription : Lundi 13 juin 2022